Bien comprendre le crédit à la consommation

credit à la consommation

Le monde du crédit a connu de nombreux changements au cours de ces dernières années. L’énormément de gens ou des entreprises pour le prêt entre particuliers est venu avec les besoins et les contraintes de la vie. Le crédit à la consommation est un type de crédit qui a la côte. Avant de penser à demander un crédit à la consommation, mieux vaut le connaître dans tous les détails.

Définition

On désigne par « crédit à la consommation », tout autre type de crédit qui n’est pas destiné au financement d’un achat immobilier. D’autres projets personnels tels qu’un mariage, un changement de meubles, l’achat électroménager, le voyage de rêve ou encore l’achat d’une voiture sont inclus dans les crédits à la consommation.

Un crédit à la consommation implique deux parties dont le consommateur : une personne physique ; et le prêteur, qui est une personne morale (société, banque, établissement, entreprise, agence, organisme privé…). Les deux parties doivent impérativement conclure un contrat de crédit, sous forme écrite ou sur des supports durables et conservables.

Le taux d’intérêt

Un crédit à la consommation, comme tout autre crédit, est un service payant. Les taux annuels effectifs globaux ou TAEG n’est autre que le coût total ou coût réel des crédits à la consommation. Tous les autres frais occasionnés par l’opération, les intérêts, les commissions ainsi que les rémunérations diverses et primes des assurances sont inclus dans le TAEG. Concrètement, le TEAG est le montant du remboursement d’un consommateur sur une année de crédit. Le montant représente la somme d’argent que l’emprunteur doit payer pour le service obtenu auprès d’un prêteur.

Etant donné que le TEAG est déterminé sur une même base de calcul, les consommateurs peuvent effectuer des comparaisons des taux pour de nombreuses offres de prêt. Chaque établissement ou société de crédit propose des taux différents, tout en respectant certaines limites, fixées selon le montant d’un emprunt. C’est en réalisant une simulation de crédit en ligne que le futur emprunteur peut savoir quel est l’offre dont les taux sont les plus avantageux pour sa situation.

La réglementation

Que dit la loi sur le crédit à la consommation en Belgique ?

Le crédit à la consommation est encadré par la loi. Il y en a celles qui stipulent des règles en faveurs des prêteurs et il y a surtout les lois qui protègent les consommateurs.

Parfois, de nombreux emprunteurs n’arrivent pas à honorer leurs échéances. Et pour cause, ils ont contractés de nombreux crédits. Face à ce fréquent incident, des changements ont été apportés aux réglementations liées à l’octroi d’un crédit à la consommation.

Selon les règles, un consommateur ayant encore plus de 1000 € à payer n’obtient pas un autre crédit chez d’autres créanciers. De même, les prêteurs ont le droit d’exiger des garanties sérieuses de solvabilités lorsqu’un consommateur effectue une demande de crédit à la consommation. Pour cette demande, les organismes de prêt ou les banques peuvent demander tous renseignements sur la situation financière d’un consommateur qui souhaite emprunter. Les prêteurs légaux ont le droit de faire une recherche d’information sur un candidat en consultant les fiches de la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP) de la Banque Nationale de Belgique. Ces fiches contiennent les noms de tous les détendeurs de crédits qui ont encore des impayés. Chaque contrat de crédit à la consommation signé fait objet d’un recensement auprès de la CCP et la Banque Nationale. Toutefois, toute offre de crédit ne peut pas être présentée à un consommateur qu’après que ce dernier en ait fait une demande sans aucune influence extérieure. Toute demande doit être présentée sous forme de formulaire à remplir par le consommateur.

Conditions d’obtention

Quelques conditions obligatoires sont nécessaires pour la formalisation de l’octroi d’un crédit à la consommation. Remplir un formulaire sur internet, c’est un acte que tout le monde peut faire. Cependant, parmi les informations, certaines sont obligatoires pour pouvoir envoyer une demande de prêt en ligne. Selon le type de prêteur et selon le type de crédit à la consommation demandé, les conditions peuvent êtres différents. Toutefois, des règles standards sont maintenues par tous les créanciers. Voici ces quelques règles obligatoires pour l’obtention d’un crédit à al consommation en Belgique :

  • être majeur (avoir plus de 18 ans)
  • être résident belge (certificat de résidence à l’appui)
  • avoir des revenus stables
  • sont considérés comme candidats éliminés toute personne ayant négligé ses remboursements (mensualités) pendant 3 mois.

Le plus souvent, la garantie, le gage et le cautionnement du crédit permet d’optimiser les chances lors d’une demande de crédit à la consommation. Pour plus d’informations ou pour connaître plus de détails concernant une offre de prêt à la consommation, la pratique de la simulation de crédit en ligne est devenue très courante et efficace. Cet outil permet également de faire la différence entre de multiples offres qui semblent toutes attractives sur le marché.

Durée maximale de remboursement

Le crédit à la consommation peut aider dans de nombreux cas. Cependant, ce n’est pas sans limite ! Le délai accordé par la loi et par le prêteur au consommateur pour régler ses dettes dépend du montant d’ somme empruntée. Cette durée varie entre 2 ans et 20 ans. Le montant minimum étant de 5 000 € et le montant maximum de 37 000 €. Par exemple, la durée de remboursement pour un emprunt allant de 5 601 € à 7 500 €, est de 42 mois.

Voici un petit tableau récapitulatif :

      Montant du crédit  Durée de remboursement
     De 500 € à 2 500 €   24 mois
     De 2 501 € à 3 700 €  30 mois
     De 3 701 € à 5 600 €  36 mois
     De 5 601 € à 7 500 €  42 mois
    De 7 501 € à 10 000 €  48 mois
    De 10 001 € à 15 000 €  60 mois
    De 15 001 € à 20 000 €  84 mois
    De 20 001 € à 37 000 €  120 mois
     37 000 €  240 mois

Quel que soit la durée ou le montant, il est important pour l’emprunteur de s’assurer de sa solvabilité. Faire des comparaisons et demander des conseils avisés de la part d’un courtier ou d’un expert financier, c’est toujours plus judicieux que de plonger les yeux à moitié bandés !

Remboursement anticipé et droit de rétractation

En cas de souhait de restituer les dettes avant les échéances stipulés dans le contrat de crédit à la consommation, il existe quelques règles. Un crédit contracté à partir du 1er décembre de l’année du remboursement, peut être annulé et cela, sans frais pendant la durée légale de rétractation. C’est-à-dire 14 jours après signature du contrat. Après cette date, le remboursement est sujet à des indemnités, compensant les intérêts du prêteur. Pour un e durée de remboursement restant de plus de 12 mois, l’indemnité est de 1 % du montant de la totalité de la somme remboursée. Pour des échéances de moins de 1 an, ‘l’indemnité du remboursement anticipé est de 0,5% du capital.

Même mûrement réfléchis, il peut toujours y avoir de nombreux raisons qui poussent ou forcent un emprunteur à revenir su sa décision. Un contrat signé ne devrait pas être possible à rectifier. Cependant, avec un contrat de crédit à al consommation, un droit dit « de rétractation » existe pour le consommateur. Après avoir signé un contrat, si un consommateur a changé d’avis, il a le droit de revenir sur ses pas 14 jours calendaires, après la date de la signature du contrat.

Pour un emprunt mûrement choisi, utilisez un simulateur de crédit ou un calculateur de taux en ligne et obtenez des résultats fiables en quelques minutes ! C’est gratuit et sans aucun engagement.

Enregistrer

Enregistrer